Les opposants au trafic d’êtres humains lors du « super bowl » soutenus par l’Eglise de Scientologie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Parallèlement au sommet organisé le 26 octobre contre le trafic d’êtres humains au War Memorial de Trenton, le Bureau des Affaires Nationales de l’Eglise de Scientologie à Washington apporte son soutien à la politique du New Jersey pour empêcher le trafic d’êtres humains lors du Super Bowl 2014.

Selon le Rutherford Institute, au moment du Super Bowl 2009 à Tampa, la Commission de Floride contre le trafic d’êtres humains avait estimé que « des dizaines de milliers de femmes et d’enfants » avaient fait l’objet de trafic sexuel dans la région de Miami. Des femmes, dont des jeunes filles de 14 ans, étaient présentées comme « offres spéciales Super Bowl ».

Les abus étaient si répandus que le Procureur général du Texas, Greg Abbott, a qualifié le Super Bowl 2010 à Arlington, Texas, de « plus grave incident de trafic d’êtres humains des Etats-Unis ».

« Le Super Bowl est une institution américaine et ses dérives ne sont pas le problème du seul New Jersey : cela nous concerne tous », a déclaré Bari Berger, Directeur des affaires publiques du Bureau des Affaires Nationales de l’Eglise de Scientologie.

Le Procureur général du New Jersey, John J. Hoffmann, a organisé ce sommet pour « s’occuper des besoins et des problèmes des victimes de trafic d’êtres humains et des survivants, et pour mettre l’accent sur les façons concrètes de résoudre ces questions ».

Ressources pour empêcher le trafic humain

Chris Christie, Gouverneur du New Jersey, a ratifié le 6 mai dernier le « Traité de prévention, de protection et de traitement du trafic d’êtres humains », afin de renforcer la législation de l’état en augmentant les amendes et en dégageant des ressources pour empêcher le trafic d’êtres humains dans le New Jersey. Il a également signé des propositions de loi pour que janvier devienne le mois de la Prévention du trafic d’êtres humains et pour faire du 11 janvier la Journée d’information sur le trafic d’êtres humains.

« Nous estimons que Washington doit soutenir pleinement l’initiative du New Jersey sur cette question cruciale », a expliqué Bari Berger. « Nous parlerons de cela lors de notre sommet annuel sur le trafic d’êtres humains qui aura lieu le 10 décembre, pour la Journée internationale des Droits de l’homme. Nous invitons toutes les ONG, les responsables locaux et nationaux, ainsi que tous les officiels concernés de la Côte Est à coordonner leurs efforts pour organiser un Super Bowl 2014 plus sûr et plus humain. »

Depuis la fin des années 90, l’Eglise de Scientologie est un actif partisan de l’éducation aux droits de l’homme pour lutter contre le trafic d’êtres humains. Le Bureau des Affaires Nationales a rencontré des membres du Congrès et leurs équipes afin d’obtenir leur soutien en faveur d’actions efficaces pour éliminer le trafic d’êtres humains. Le Bureau travaille en coopération avec des membres du Caucus noir du Congrès (représentant les élus afro-américains), du Projet Rébecca pour les Droits de l’homme et de l’association Fair Girls, et organise des forums et des conférences qui réunissent des groupes de défense des droits de l’homme et contre le trafic d’êtres humains, des associations locales et des organisations religieuses, en vue d’actions coordonnées pour mettre fin à ce fléau.

Contact : Relations presse 01.53.33..52.09

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »