Washington : Les scientologues marchent contre l’esclavage moderne

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les associations de Droits de l’homme participent à une manifestation commune contre le trafic d’êtres humains

Selon Monique Villa, directrice de la Fondation Thomas Reuters, branche caritative de Reuters, on estime à 29,6 millions le nombre de victimes prises au piège du trafic d’êtres humains dans le monde. Mme Villa a expliqué que les victimes du trafic d’êtres humains en 2013 « représentent pratiquement la population combinée de l’Australie et du Danemark. L’esclavage moderne est une industrie en pleine croissance qui rapporte 32 milliards de $ par an, soit autant que les bénéfices de McDonalds et de Walmart réunis. »

En juin dernier, le Rapport 2013 du Département d’état américain sur le trafic de personnes a mis en évidence que les Etats-Unis sont « une source, un pays de transit et une destination pour les hommes, les femmes et les enfants – américains ou étrangers – soumis au travail forcé, à la servitude pour dettes, à la servitude forcée et au trafic sexuel. Ces trafics peuvent avoir lieu dans de nombreux secteurs d’activité, légaux ou illégaux, y compris les bordels, les salons de massage, la prostitution de rue, les services d’hôtellerie ou d’accueil, l’agriculture, l’industrie, les services de conciergerie, la construction, la santé et les soins aux seniors, ainsi que les services domestiques. Des personnes arrivées aux Etats-Unis sans statut légal ont été identifiées comme victimes de trafics, de même que des personnes ayant bénéficié de visas de travail temporaire pour répondre à des besoins en main- d’œuvre dans les industries citées ci-dessus. »

Pour sensibiliser l’opinion à ce problème, des bénévoles de l’association Youth for Human Rights International (Des jeunes pour les Droits de l’Homme) ont pris part à la marche réunissant tous les mouvements qui veulent mettre fin au trafic d’êtres humains et à la kermesse organisée près du monument national du Président Lincoln à Washington. Youth for Human Rights International, parrainée par l’Église de Scientologie, a pour objectif d’enseigner les droits de l’homme aux jeunes. Les bénévoles ont parlé à des centaines de participants et ont collecté des signatures en faveur de l’enseignement des droits de l’homme.

Chaque année, la Marche « Stop à l’esclavage moderne » rassemble associations et participants individuels afin de sensibiliser l’opinion publique au trafic d’êtres humains et de récolter des fonds pour aider les victimes. Les fonds réunis cette année iront à une dizaine d’associations d’aide aux victimes de l’esclavage, qui s’occupent des secours, de réhabilitation, du logement et du suivi, ainsi qu’à des associations qui assurent des formations et des actions de sensibilisation à ce trafic.

Les scientologues des cinq continents travaillent en collaboration avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales, pour faire connaître à grande échelle et faire respecter la Déclaration universelle des droits de l’Homme de l’ONU de 1948, premier document international de protection des droits humains.

L’Eglise de Scientologie vient de publier la brochure Scientologie : notre aide – Tous unis pour les droits de l’homme, Faire des droits de l’homme une réalité mondiale, pour répondre aux demandes d’information sur les actions d’éducation et de sensibilisation aux droits de l’homme soutenues par l’Eglise. Pour plus d’informations, voir le site www.scientology.org/humanrights

Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, a écrit ces mots : « Les droits de l’homme doivent être un fait, non un rêve utopique », et la religion de Scientologie est fondée sur les principes des droits de l’homme. Le Code du scientologue appelle tous ses membres à s’engager à « soutenir les authentiques actions humanitaires dans le domaine des droits de l’homme. »

Contact presse : 01.53.33.52.09

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »