Au Mexique: les Ministres Volontaires de Scientologie apportent leur aide et soutien aux victimes de l’ouragan Raymond

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’ouragan Raymond a dévasté une région qui avait déjà été frappée par les intempéries en septembre dernier. Les bénévoles scientologues qui se trouvent à Guerrero depuis la tempête tropicale Manuel interviennent sur le terrain.

Le passage de la troisième tempête à avoir frappé le Mexique au cours de la saison des ouragans a mis à mal des infrastructures déjà durement touchées. Le 22 octobre, l’ouragan Raymond s’est dirigé vers la côte Pacifique du Mexique, menaçant Acapulco de nouvelles inondations, alors que la ville ne s’est pas encore remise des dégâts causés par les fortes intempéries de septembre dernier.

La tempête Manuel et l’ouragan Ingrid avaient provoqué les plus importantes pluies depuis 55 ans, faisant environ 150 victimes et causant des dommages évalués à au moins 6 milliards de dollars. Selon l’agence Reuters, 5 700 personnes vivraient encore dans des abris de fortune à Acapulco.

Pendant que les ministres volontaires déjà présents dans la région se préparaient à intervenir avec les équipes de secours après le passage de l’ouragan Raymond, l’Eglise de Scientologie de Mexico a mis en place un Centre de collecte d’équipements neufs pour les envoyer dans la région sinistrée.

Les bénévoles étaient intervenus à Guerrero tout de suite après les tempêtes de septembre. L’Eglise de Mexico avait alors installé dans ses locaux un Centre de planification de l’organisation des secours, afin d’organiser leurs actions et de collecter des fournitures de premier secours.

Les premières équipes à partir pour Guerrero ont été celles des fameux secouristes « Los topos ». Formés aux méthodes de secours sur sites de catastrophes des ministres volontaires, en plus de leurs propres techniques de recherches et de secours, les « Taupes » ont entrepris de rechercher les survivants et les corps de dizaines de disparus sous la montagne de boue qui avait pratiquement enseveli le village de La Pintada.

Des dizaines de ministres volontaires de Scientologie sont ensuite arrivés à Guerrero pour distribuer de la nourriture aux populations sinistrées et travailler dans les centres d’accueil pour les sans-abris.

Grâce aux outils efficaces dont ils disposent pour résoudre pratiquement toutes les difficultés, les ministres volontaires ont pour devise : « Quel que soit le problème, on peut y faire quelque chose ».

Au moment de la création du Programme des ministres volontaires, Ron Hubbard écrivit : « Si quelqu’un n’aime pas le crime, la cruauté, l’injustice et la violence de cette société, il peut y faire quelque chose. Il peut devenir un ministre volontaire et aider à civiliser cette société, à lui apporter conscience, bonté et amour, et à la libérer du calvaire en y insufflant confiance, décence, honnêteté et tolérance. »

Martine Rhein
Relations publiques
Port: 06.22.75.75.20

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »