Prétoria: L’église de Scientologie accueille les représentants officiels de l’Union des Jeunes Africains pour le 3e sommet sur les droits de l’homme

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les participants au Sommet réclament des actions d’éducation sur le terrain
L’Union des Jeunes Africains (African Youth Union – AYU) a accueilli représentants officiels et ONG pour son 3ème Sommet, qui a eu lieu à l’Eglise de Scientologie de Pretoria le 17 et 18 octobre. Le thème choisi cette année était : « En route vers l’action : dépasser la rhétorique pan-africaine ».
Le sommet était co-organisé par l’Union des Jeunes Africains et Youth for Human Rights International, une association pour l’éducation aux droits de l’homme parrainée par l’Eglise de Scientologie.
L’objectif du sommet de cette année était de lancer une grande campagne pour l’éducation des jeunes Africains. Près de 65% de la population de l’Afrique a moins de 35 ans. Plus de 34% ont entre 15 et 35 ans. Chaque année, près de 10 millions de jeunes arrivent sur le marché du travail.
Malgré la richesse de ce continent en ressources humaines et en ressources naturelles, on trouve18 pays d’Afrique parmi les 20 derniers pays du classement établi par le Rapport sur le développement humain 2013 publié par l’ONU, classement qui se base sur un indice composite qui prend en compte l’espérance de vie, l’éducation et le niveau de revenus.
Les participants ont évoqué divers sujets ayant trait aux droits humains. A la fin de la conférence, délégués et invités ont présenté des projets concrets pour atteindre l’objectif du sommet. Ces projets reflètent la diversité des parcours et des priorités des participants, et prévoient en particulier de :
  • régler le problème des pays d’Afrique soutenant des rebelles qui commettent crimes et violences
  • donner aux jeunes le sens de l’humanité et de l’hospitalité face aux questions d’immigration
  • rester unis, en tant que responsables de demain, pour faire une différence afin que l’Afrique devienne un lieu où mieux vivre pour tous les Africains
Je m’occupe de programmes de soutien dans un orphelinat
Les délégués ont décidé de s’impliquer ou de s’engager plus à fond dans un grand nombre de projets concrets :
  • « L’éducation est un outil très important qui doit être promu et encouragé à la maison, à l’école et dans la société en général. »
  • « J’ai réalisé qu’il fallait intégrer la composante des droits de l’homme dans les programmes pour la jeunesse dont je suis responsable : une approche holistique est ce dont les jeunes ont besoin dans leur éducation.»
  • « Comme je suis à l’université, j’aimerais travailler avec d’autres étudiants. L’une de nos idées est de lancer une campagne de nettoyage durable dans un township local ».
  • « Je m’occupe de programmes de soutien dans un orphelinat, en intégrant l’estime de soi des enfants, leur respect d’eux-mêmes et des autres, les droits humains, la responsabilité, la lecture, l’éducation et les arts. »
  • « Je veux consacrer mon temps libre à enseigner l’agriculture dans mon village… commencer petit, puis donner l’exemple de changements positifs en Afrique »
  • « J’aimerais permettre aux gens de mieux comprendre l’anglais dans les écoles des régions rurales et des townships de ma région, et aider à l’apprentissage de la lecture et des dialectes ».
  • « Je vais lancer une coopérative dans le domaine de la mode et du textile avec un groupe de jeunes, en utilisant nos propres tissus  dans l’esprit de l’identité africaine ».
  • « Je vais lancer un programme auprès des étudiants en droit… pour qu’ils aillent donner des conseils juridiques gratuits dans les régions rurales et semi rurales, et qu’ils mettent les droits de l’homme en pratique dans leur application de la loi ».
  • Les actions entreprises auront un impact fort dans nos sociétés
Tim Mugerwa, président de l’Union des Jeunes Africains, a remercié tous ceux qui avaient contribué au succès de ce sommet et a annoncé que le sommet de l’an prochain se tiendrait à Kampala, en Ouganda. Il a exprimé sa conviction que « les actions que vous avez décidé d’entreprendre auront un impact fort dans nos sociétés. »
L’Union des Jeunes Africains, basée à Prétoria, est une association pan-africaine dont les membres se trouvent à travers tout le continent. Elle s’efforce d’améliorer la vie des Africains en inculquant aux jeunes des valeurs de fierté et de solidarité entre les peuples africains.
L’Eglise de Scientologie de Pretoria, une église dite « idéale », a été inaugurée le 23 février 2013. Conçue pour être au service des scientologues dans leur progression vers la liberté spirituelle, elle est également au service de la collectivité : un lieu de rencontre pour tous ceux qui veulent travailler ensemble afin d’améliorer les conditions de vie de tous les habitants, quelle que soit leur religion.
Les scientologues des cinq continents travaillent en collaboration avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales, pour faire connaître à grande échelle et faire respecter la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’ONU de 1948, premier document international de protection des droits humains.
L’Eglise de Scientologie a récemment publié la brochure Scientologie : notre aide – Tous unis pour les droits de l’homme, Faire des droits de l’homme une réalité mondiale, afin de répondre aux demandes d’information sur les actions d’éducation et de sensibilisation aux droits de l’homme soutenues par l’Eglise. Pour en savoir plus, voir le site www.scientology.org/humanrights
Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, a écrit ces mots : « Les droits de l’homme doivent être un fait, non un rêve utopique », et la religion de Scientologie est fondée sur les principes des droits de l’homme. Le Code du scientologue appelle tous ses membres à s’engager à « soutenir les authentiques actions humanitaires dans le domaine des droits de l’homme. »

Cliquez ici pour visualiser la pièce jointe : africanyouthunionsummit.jpg

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »