Japon: L’éducation aux droits de l’homme aide à mettre fin au harcèlement dans les écoles

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pour lutter contre le harcèlement à l’école et ses conséquences, une association de défense des droits de l’homme parrainée par l’Eglise de Scientologie a familiarisé les jeunes élèves d’une école japonaise d’arts martiaux avec la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Près de 200 000 cas de harcèlement à l’école ont été rapportés en 2012 au Japon, où le harcèlement est considéré comme un facteur de suicide chez les jeunes. Les bénévoles de l’association Youth for Human Rights (Des Jeunes pour les droits de l’homme) travaillent donc avec des écoles japonaises pour encourager la tolérance et la compréhension et faire changer les attitudes qui mettent en danger les jeunes Japonais.

L’enquête menée suite au récent suicide d’une adolescente dans la région de Yamagata a montré que plus d’une centaine de ses camarades savaient qu’elle était victime de harcèlement.

Le harcèlement est une violation des droits établis par la Déclaration universelle des droits de l’Homme, en particulier dans son article 1 : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité, et dans l’article 5 : Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Bien que la Déclaration universelle des droits de l’Homme ait été rédigée en 1948, des sondages montrent que la plupart des gens n’ont qu’une compréhension limitée de leurs droits et des droits des autres. Le livret et les spots d’information « Les droits de l’homme, qu’est-ce que c’est ? », publiés par l’association Youth for Human Rights, présentent ces droits fondamentaux dans des termes faciles à comprendre par les jeunes, illustrant chacun des 30 articles de façon très vivante.

Les bénévoles de Youth for Human Rights utilisent ces documents lors de séminaires et de cours donnés dans des écoles japonaises, comme ici dans le cadre d’un récent programme destiné à 143 jeunes judokas dans une école élémentaire de la région de Kanagawa.

Non seulement les jeunes ont compris leurs droits, mais ils ont aussi découvert leur part de responsabilité dans la défense des droits des autres. A la fin du programme, les élèves ont écrit un message personnel sur un document de soutien aux droits de l’homme, en montrant comment ils avaient l’intention de mettre en pratique ce qu’ils avaient appris lors de ce séminaire.

Les scientologues des cinq continents travaillent en collaboration avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales, pour faire connaître à grande échelle et faire respecter la Déclaration universelle des droits de l’Homme de l’ONU de 1948, premier document international de protection des droits humains.

L’Eglise de Scientologie vient de publier la brochure Scientologie : Notre aide – Tous unis pour les droits de l’homme, Faire des droits de l’homme une réalité mondiale, pour répondre aux demandes d’information sur les actions d’éducation et de sensibilisation aux droits de l’homme soutenues par l’Eglise. Pour plus d’informations, voir le site www.scientology.org/humanrights

Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, a écrit ces mots : « Les droits de l’homme doivent être un fait, non un rêve utopique », et la religion de Scientologie est fondée sur les principes des droits de l’homme. Le Code du scientologue appelle tous ses membres à s’engager à « soutenir les authentiques actions humanitaires dans le domaine des droits de l’homme. »

Contact presse: 01.53.33.52.09

Cliquez ici pour vous désinscrire

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »