Japon: Les Ministres Volontaires se joignent au peuple japonais lors de la cérémonie pour honorer les disparus lors du Tsunami en 2011

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les ministres volontaires scientologues venus du monde entier se sont joints au peuple japonais au mois de mars dernier pour commémorer le tsunami de 2011 et près de 19 000 morts ou toujours portés disparus lors du désastre naturel le plus dévastateur de l’histoire de ce pays.

Dès que le désastre a frappé, les ministres volontaires japonais se sont mobilisés et ont envoyé des équipes vers la zone sinistrée. Malgré la menace potentielle d’un incident nucléaire dans les centrales de Fukushima, les ministres volontaires spécialistes en interventions en cas de catastrophe d’Australie, du Canada, de Mexico, de Taiwan, d’Espagne, d’Angleterre et des Etats-Unis se sont envolés vers le Japon pour les rejoindre dans l’équipe des scientologues spécialistes en intervention. Ils ont aidé les secouristes et les équipes de la défense civile à faire face à la tâche écrasante de recherche et de sauvetage et de soin aux survivants.

Il y avait parmi ceux venus à la rescousse, 17 membres du ‘Los Topos’, l’équipe mexicaine hautement qualifiée dans la recherche et le sauvetage, qui sont également formés en tant que ministres volontaires. Los Topos sont spécialisés dans la recherche de survivants dans des conditions presque impossibles et leur travail au Japon a fait l’objet d’un documentaire de National Geographic TV.

Les ministres volontaires ont assisté les victimes et les premiers intervenants dans la région sinistrée en fournissant de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales. Ils ont établi et mis en place des abris, recueillis des biens nécessaires, et mis en place des lignes de distribution d’alimentation d’urgence.

« J’ai été choqué de voir à quelle vitesse le désastre se répandait », a déclaré l’un des premiers ministres volontaires arrivé à Kesennuma, une ville dans le nord de la préfecture de Miyagi qui a été décimée par le tsunami. « J’avais une carte avec moi, mais elle était pratiquement inutile ; par exemple, là où la carte indiquait une station d’essence, il n’y avait plus rien du tout. L’endroit avait été complètement détruit. » Il était remonté de Tokyo avec un camion transportant des fournitures de secours et conduit à travers la zone sinistrée, faisant du porte à porte pour offrir de l’aide.

Alors que les gens qu’il a rencontrés ce jour-là ont apprécié la nourriture, l’eau et l’habillement, dans certains cas, son aide dans le traitement de leur choc et de leur agonie était encore plus important. Un homme âgé était assis sans but à côté d’un tas de gravats qui était autrefois sa maison, il était terrifié à l’idée que le tsunami pourrait revenir, mais il ne pouvait pas bouger. Après avoir reçu un procédé d’assistance de Scientologie -une technique développée par le fondateur Ron Hubbard, qui aborde les facteurs émotionnels et spirituels du stress et des traumatismes- l’homme âgé soulagé avait repris goût à la vie.

Equipés de la technologie efficace pour résoudre n’importe quel problème, les ministres volontaires vivent par la devise: «Peu importe le problème, quelque chose peut être fait à ce sujet. »

Le programme des ministres volontaires a été expressément conçu pour être utilisé aussi bien par les scientologues que par les non scientologues. Quelle que soit sa culture ou ses croyances, n’importe qui peut se former en tant que ministre volontaire et se servir de ces outils pour aider sa famille et sa communauté. La formation est à la disposition de toute personne qui souhaite aider. Tous sont les bienvenus. www.volunteerministers.org.

L’église de Scientologie vient de publier une nouvelle brochure : Scientologie, notre aide : les ministres volontaires de Scientologie – On peut y faire quelque chose, pour répondre aux demandes d’informations sur ce programme caritatif. Pour en savoir plus ou lire un exemplaire de la brochure, visitez le site www.scientologie.fr.

En créant le programme des ministres volontaires, Ron Hubbard écrivit: « Si quelqu’un n’aime pas le crime, la cruauté, l’injustice et la violence de cette société, il peut y faire quelque chose. Il peut devenir un ministre volontaire et aider à civiliser cette société, à lui apporter  conscience, bonté et amour, et à la libérer du calvaire en y insufflant confiance, décence, honnêteté et tolérance. »

Contact presse : 01.53.33.52.09

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »