Débat sur les sectes, les religions et les libertés lancer par une Historienne

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le théâtre de l’Eglise de Scientologie “Celebrity Center” de Paris a accueilli récemment l’historienne Anne Morelli, qui a tenu une conférence sur le sujet “Sectes, religions et libertés”. Spécialiste dans l’histoire des religions et des minorités, elle s’est attachée à promouvoir la notion de respect pour tous les mouvements religieux.
Devant un public nombreux et intéressé, réunissant plusieurs croyances, Anne Morelli a démontré à sa façon pragmatique la partialité des jugements émis sur toute communauté religieuse à partir du moment où celle-ci se trouvait confrontée à une religion établie et à une opinion politique implantée historiquement sur un territoire.
Comme elle le fait remarquer avec une abondance d’exemples concrets recueillis sur le terrain: « Une secte dans un pays peut-être une religion suivie par de nombreux fidèles dans un autre… et ce qui nous paraît normal chez nous peut bien sembler bizarre sous le regard des croyants de l’Inde ou de la Chine. »
Pendant douze années, avec ses étudiants en sociologie des religions et deux de ses
confrères, Anne Morelli a mené à Bruxelles des enquêtes auprès de plusieurs dizaines
de petits groupes religieux appelés communément ’sectes’. Ainsi elle a pu se forger avec
ses collègues une opinion tout à fait impartiale, loin des dramatisations spectaculaires des
médias et apporter un regard pondéré sur ces communautés qu’elle ne peut s’empêcher de
comparer avec les congrégations catholiques qu’elle a bien connues dans son enfance.
« Il n’y a pas de ligne de démarcation entre les ‘bonnes religions’ et les ‘mauvaises sectes’,»
nous dit-elle. « Il n’y a aucune raison scientifique de traiter différemment les ‘minorités
religieuses’ et les ‘religions reconnues’. Il s’agit bel et bien d’une même catégorie. Par
conséquent, ce que l’on permet à l’un, on doit l’autoriser à l’autre,» conclut-elle.
Comme l’exprimait L Ron Hubbard : « Une philosophie ne peut être qu’une route vers la
connaissance. On ne peut la faire avaler de force. Si quelqu’un possède une route, il peut
alors trouver ce qui est vrai pour lui. Et c’est cela la Scientologie. »

Pour plus d’informations sur Ron Hubbard, voir www.lronhubbard.org

Contact presse : 01.53.33.52.09

Cliquez ici pour vous désinscrire

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »