Un mort de plus à cause de l’alcool !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les bénévoles de l’association “Non à la drogue, Oui à la vie” organisent deux distributions gratuites de livrets sur les dangers des drogues afin d’informer et de sensibiliser la société. La première, vendredi 16 janvier 2015 de 16h à 17h rue Lenepveu à Angers, la deuxième le lundi 19 janvier 2015 de 11h à 12h à Pontivy.

Samedi 10 janvier au matin, dans le tunnel de Bastia, une voiture est entrée en collision avec un scooter. Le pilote du deux roues est décédé et le passager avant de la voiture a été blessé. Le jeune automobiliste de 18 ans qui conduisait en état d’ivresse a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé et placé en détention provisoire.

Ce n’est pas le seul drame de la route que l’on a pu entendre, loin de là. Chaque semaine il y a des accidents de la route en France dans lequel le responsable était sous l’emprise d’alcool, de cannabis, d’héroïne, de cocaïne, ou d’autres drogues illicites.

La drogue fait partie de notre culture depuis quelques dizaines d’années. Popularisée dans les années 1960 par la musique pop et les médias, elle a envahi tous les aspects de la société.

La drogue la plus courante en France et la plus consommée est l’alcool. Les accidents de la route dus à l’alcool sont la première cause de mortalité chez les jeunes entre 15 et 24 ans en France, 27 % des conducteurs tués sur la route.

Un conducteur sous l’influence de l’alcool court au moins 11 fois plus de risques d’être tué qu’un conducteur qui n’a pas bu d’alcool.

De plus, l’alcool est la drogue la plus inquiétante pour les dommages qu’il cause et le coût social qu’il entraîne. L’alcoolisme représente, en matière d’absentéisme, de perte de production et de frais médicaux, un montant global pour la société de 17,6 milliards d’euros par an.

Voici le témoignage de Jamie : « Cette année je suis allée au travail ivre, j’ai perdu connaissance en boîte et dans des bars et je ne me suis pas rappelée comment j’étais rentrée chez moi. J’ai honte d’avouer que j’ai couché avec un type sans même me rappeler être rentrée chez moi avec lui, jusqu’à ce qu’on se croise le lendemain. J’ai détruit mes relations avec deux petits copains parce qu’ils ne supportaient pas que je boive autant, l’alcool passait avant eux. Mes parents sont très tristes de voir leur fille se détruire sans raison apparente. »

La prévention est l’action la plus efficace pour prévenir de tels drames. C’est pourquoi l’association distribue régulièrement des livrets sur les drogues les plus courantes. Pour obtenir plus d’information sur les actions de l’association, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert 06 20 51 17 57

info.drogue@gmail.com ou www.cestquoiladrogue.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »