Les scientologues redoublent leur prévention contre la drogue le 13 juillet à Angers

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier une étude qui signale que 47,8% des adolescents âgés de 17 ans annoncent avoir déjà essayé le cannabis et que 9,2% d’entre eux en fume au moins dix fois par mois.

L’association Non à la drogue, oui à la vie soutenue par l’Eglise de Scientologie n’a pas attendu que cette étude soit publiée, elle continue inlassablement ses distributions de livrets d’informations au sujet des dangers non seulement du cannabis mais aussi de toutes les drogues mises à la portée des jeunes.

En cette période estivale, les évènements propices à la consommation se multiplient à l’occasion de fêtes, de rassemblements ou de manifestations culturelles. Ainsi, le 13 juillet une dizaine de bénévoles portant le tee-shirt turquoise de l’association ont distribué plus de 1700 livrets en 2h alors que se préparait le spectacle du  feu d’artifice prévu en soirée.

Les bénévoles de l’association, toujours enthousiastes pour ce qu’ils considèrent comme une mission, ont distribué avec ardeur les livrets qui ont pour objectif d’informer les adolescents comme eux des dangers dévastateurs des drogues, qu’elles soient dénommées “douces” ou “dures”. Nombreux étaient les passants qui appréciaient leur action et repartaient avec un, voire plusieurs livrets.

Toujours volontaires, les bénévoles vont accentuer leurs actions en particulier dans le Sud où les jeunes ont encore plus besoin d’être informés sur ce fléau. En effet, toujours d’après cette étude de l’OFDT, 12 à 13% des jeunes dans le Sud de la France sont touchés par ce phénomène contre 6 à 8 % seulement dans le Nord.

« L’avenir de la société dépend de l’état physique, moral et mental de nos jeunes et de la manière dont nous allons les soutenir et les aider à prendre les bonnes décisions, » déclarait une des bénévoles de l’association.

Ron Hubbard alertait dans les années 70 au sujet des drogues par cette observation : « Le handicap du consommateur de drogue, même après qu’il a cessé d’en prendre, est qu’il a des absences à des moments inattendus, qu’il a des périodes d’irresponsabilité, et tend à tomber facilement malade. »

Les actions de prévention faites avant que notre jeunesse ne succombe au piège de la drogue assurent un avenir plus serein aux adultes de demain.

Pour plus d’informations consultez http://www.nonaladrogue.org/

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier une étude qui signale que 47,8% des adolescents âgés de 17 ans annoncent avoir déjà essayé le cannabis et que 9,2% d’entre eux en fume au moins dix fois par mois.

L’association Non à la drogue, oui à la vie soutenue par l’Eglise de Scientologie n’a pas attendu que cette étude soit publiée, elle continue inlassablement ses distributions de livrets d’informations au sujet des dangers non seulement du cannabis mais aussi de toutes les drogues mises à la portée des jeunes.

En cette période estivale, les évènements propices à la consommation se multiplient à l’occasion de fêtes, de rassemblements ou de manifestations culturelles. Ainsi, le 14 juillet une vingtaine de bénévoles portant le tee-shirt turquoise de l’association ont distribué plus de 10 000 livrets en 4h alors que se préparait le grandiose spectacle de la Tour Eiffel illuminée par le feu d’artifice prévu en soirée.

Les bénévoles de l’association, toujours enthousiastes pour ce qu’ils considèrent comme une mission, ont distribué avec ardeur les livrets qui ont pour objectif d’informer les adolescents comme eux des dangers dévastateurs des drogues, qu’elles soient dénommées “douces” ou “dures”. Nombreux étaient les passants qui appréciaient leur action et repartaient avec un, voire plusieurs livrets.

Toujours volontaires, les bénévoles vont accentuer leurs actions en particulier dans le Sud où les jeunes ont encore plus besoin d’être informés sur ce fléau. En effet, toujours d’après cette étude de l’OFDT, 12 à 13% des jeunes dans le Sud de la France sont touchés par ce phénomène contre 6 à 8 % seulement dans le Nord.

« L’avenir de la société dépend de l’état physique, moral et mental de nos jeunes et de la manière dont nous allons les soutenir et les aider à prendre les bonnes décisions, » déclarait une des bénévoles de l’association.

Ron Hubbard alertait dans les années 70 au sujet des drogues par cette observation : « Le handicap du consommateur de drogue, même après qu’il a cessé d’en prendre, est qu’il a des absences à des moments inattendus, qu’il a des périodes d’irresponsabilité, et tend à tomber facilement malade. »

Les actions de prévention faites avant que notre jeunesse ne succombe au piège de la drogue assurent un avenir plus serein aux adultes de demain.

Pour plus d’informations consultez http://www.nonaladrogue.org/

Contact presse : 01 53 33 52 09

Cliquez ici pour vous désinscrire

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »