Drogue : dealers d’héroïne et cocaïne à 15,16,17 ans

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quatre adolescents de 15, 16, et 17 ans, parmi lesquels deux frères, ont été mis en examen lundi soir pour trafic de stupéfiants, après l’ouverture par le parquet d’une information judiciaire. Les prévenus ont ensuite été présentés à un juge des libertés et de la détention, qui a fait incarcérer les trois plus âgés. L’un d’entre eux en sortait récemment “pour des faits de même nature“, selon une source proche de l’enquête.

Pour l’argent ? il y a de grandes chance,  sans se douter des conséquences de leur acte par ignorance des effets néfastes des drogues , ces adolescents se sont lancer dans le trafic de drogue .

Sont-ils seulement  conscients des dégâts qu’ils ont pu causés en vendant cette drogue ?

Aujourd’hui rien est surprenant, les ados qui ne connaissent pas forcément ce que provoque la prise de drogues, sont désireux d’essayer comme les copains, aujourd’hui, c’est une mode. Bref toutes les bonnes excuses pour commencer et ne pas paraître différent aux yeux des autres.

Seulement tomber dans le piège arrive  très vite alors que s’en sortir quand on est “accroc” est très long.

Le mieux est de prévenir des dangers des drogues par n’importe quels moyens.

« Vous avez peut-être remarqué que la société décline rapidement… La situation la plus grave est créée par les drogues, médicales et illégales, car elles ont rendu incapables la plupart de ceux qui auraient pu résoudre le problème… Elles ont même paralysé les générations à venir. » c’est ce que déclarait l’humaniste Ron Hubbard.

Basé sur 25 ans d’expérience dans la prévention de la toxicomanie, la Fondation à trouver un moyen de communiquer efficacement aux adolescents et aux jeunes adultes sur la réalité de l’abus des drogues, individuellement et par le biais d’événements rassemblant un large public.

Ces associations toutes soutenues par l’Eglise de Scientologie et tous ses membres sont présents partout dans le monde et permettent aux jeunes et aux adultes d’obtenir des informations factuelles sur le danger des drogues de façon à ce qu’ils puissent décider eux-mêmes de ne pas commencer à consommer de la drogue.

Contact presse : 01.53.33.52.09

Cliquez ici pour vous désinscrire

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »