Débat sur l’ouverture d’une salle de shoot à Paris !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La première salle de shoot a ouvert ses portes le 17 octobre 2016 dans le 10ème arrondissement de Paris.

Le lendemain, une question écrite à l’attention de Madame la Ministre des affaires sociales et de la santé a été mise dans le Journal Officiel par le député Laurent Wauquiez. Il dit : « L’installation de salles de shoot suppose un arrangement avec la loi de 1970 qui réprime l’usage et le trafic de stupéfiants. Cet assouplissement de la législation en vigueur créera une demande accrue de stupéfiants et une augmentation du trafic ainsi que du nombre de toxicomanes dans les quartiers concernés. Par ailleurs cette décision a, une nouvelle fois, été prise sans aucune concertation avec les élus locaux et les riverains. De plus toutes les expérimentations en la matière dans les autres pays européens se sont avérées inefficaces dans la lutte contre la consommation de produits stupéfiants. »

On estime qu’environ 208 millions de personnes dans le monde, dont 13,5 millions en France, consomment des drogues illégales. La drogue illégale la plus courante est le cannabis. D’après le rapport 2008 des Nations Unies sur la drogue, environ 3,9% de la population mondiale entre 15 et 64 ans consomment du cannabis.

Les effets immédiats de la prise de cannabis comprennent une accélération des battements du cœur, une désorientation, un manque de coordination physique, souvent suivis par une dépression ou une somnolence. Certains consommateurs souffrent de crises de panique ou d’inquiétude. Suivant une étude récente, le cannabis modifie la structure des cellules du sperme ainsi que l’ADN du sujet.

En septembre dernier, une vidéo atroce largement diffusée par la police de Lawrence, dans le Massachusetts, montrait une fillette de deux ans en pleurs essayant de réveiller sa maman droguée, étendue sur le sol d’un magasin. Une personne a tenté de la réanimer, sans succès.

C’est pourquoi l’association Non à la drogue Oui à la vie, créée en 1991, a pour unique objectif la prévention sur les dangers des drogues. L’information à grande échelle est la solution la plus efficace face à ce fléau social car elle apporte la connaissance nécessaire pour que les jeunes ne soient plus dans l’ignorance. L’association donne des livrets d’information gratuits qui permettent à chacun de connaître les effets des drogues les plus courantes.

Les bénévoles de l’association de la ville d’Angers persiste aussi sur  la prévention et distribuent dans le centre ville des centaines de livrets . Il y a eu aussi une distribution au Mans, à Paris dans les alentours de la salle de shoot.

La prévention doit être renforcée afin que les jeunes ne soient jamais amenés à aller dans une salle de shoot.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site : www.nonaladrogue.org

Contact : Catherine Cros, Présidente

nonaladrogueouialaviefrance@gmail.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »