Drogue: A 22 ans, sous l’influence d’un cocktail de drogue, il s’automutile

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un homme de 22 ans, dont le cadavre avait été retrouvé en septembre à Saône, dans le Doubs, s’est administré 50 coups de couteau pendant une crise d’hallucinations sous l’emprise de stupéfiants, selon les conclusions de l’enquête dévoilées aujourd’hui. Le jeune homme est décédé des suites d’une importante hémorragie.

“Il avait consommé de la cocaïne, du cannabis et du Subutex (utilisé pour les traitements de substitution à l’héroïne, ndlr) en doses très importantes qui ont provoqué un phénomène hallucinatoire, qui fait qu’il s’est automutilé”, a indiqué Stéphane Clément, substitut du procureur de Besançon.

Comment certains osent dire que la drogue n’est pas dangereuse ou parlé de drogue dure et de drogue douce. Peu importe ce que les jeunes consomment mais la prise de drogue peut entrainer la mort par accident, par acte d’automutilation, par overdose….

Ce phénomène existe depuis bien longtemps et c’est une mode ” pour faire comme les copains” et souvent du à un phénomène de groupe. Difficile de dire “NON” devant les copains car le groupe vous exclu ou vous regarde différemment.

Pour répondre à cela, il est vital d’informer les personnes et en priorité les jeunes sur les effets néfastes de des drogues. Cela peut sauver réellement des vies.

Aussi, notre association, appuyée sur la Fondation pour un Monde sans Drogue,

fournit des supports pédagogiques gratuits qui donnent des résultats : le programme La vérité sur la drogue. Il constitue la preuve que l’arme la plus efficace dans la lutte contre la toxicomanie est bien l’information.

Nos livrets circulent. Les personnes à qui nous les donnons, d’une part, les lisent et, d’autre part, les transmettent et les offrent dans leur entourage privé et professionnel.

Demandez nos livrets et kits pédagogiques.

Les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie sont présents près des marchés, aux abords des stations de métro et tramway, à l’entrée des stades, lors de grands évènements et sur les axes de passage importants. On les reconnait à leurs tee-shirts et casquettes turquoises. Angers, Le Mans, Bordeaux, Vannes, Paris et bien d’autres villes ……

Contactez-nous par mail sur nonaladrogueouialaviefrance@gmail.com,

ou via notre site web nonaladrogue.org

Nous sommes actifs dans toute la France , et les bénévoles angevins sont actifs dans tout l’Ouest de la France .

Contact presse : Catherine Cros

tél 0663787244

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »