Drogue : la dépendance est réelle

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La dépendance au cannabis peut se développer à n’importe quel âge, mais les jeunes y sont particulièrement vulnérables. Chez ceux qui ont commencé à consommer du cannabis à l’adolescence, une personne sur six développera une forme de dépendance, soit 17% : un risque presque deux fois plus élevé que pour la population générale. De plus, une consommation de cannabis qui commence au début de l’adolescence, qui est fréquente et qui se prolonge dans le temps, est associée à un risque plus élevé de dommages au cerveau, dont certains pourraient être en partie irréversibles.

Des recherches suggèrent que la consommation de cannabis précède effectivement la consommation d’autres substances, ainsi que le développement d’autres dépendances, dont l’alcool, la nicotine et les drogues illicites. Des recherches montrent que la dépendance est réelle. En effet la présence dans les tissus graisseux d’accumulation de toxines qui quelle qu’elles soient sont présentent dans notre corps et créent cette dépendance.

Nous devons informer avant que la dépendance s’installe.

Aussi, notre association “Non à la drogue”, crée par Xavier Deluc en 1991 et appuyée sur la Fondation pour un Monde sans Drogue, fournit des supports pédagogiques gratuits qui donnent des résultats : le programme La vérité sur la drogue. Il constitue la preuve que l’arme la plus efficace dans la lutte contre la toxicomanie est bien l’information.

Nos livrets circulent. Les personnes à qui nous les donnons, d’une part, les lisent et, d’autre part, les transmettent et les offrent dans leur entourage privé et professionnel.

Demandez nos livrets et kits pédagogiques.

Les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie sont présents près des marchés, aux

abords des stations de métro et tramway, à l’entrée des stades, lors de grands évènements et sur les axes de passage importants. On les reconnait à leurs tee-shirts et casquettes turquoises.

Contactez-nous par mail sur nonaladrogueouialaviefrance@gmail.com,

ou via notre site web nonaladrogue.org

Nous sommes actifs dans toute la France, et les bénévoles angevins sont actifs dans tout l’Ouest de la France .

Contact presse : Catherine Cros

tél 0663787244

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »