Répression d’accord mais pourquoi pas Prévention d’abord ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les procédures concernant la consommation et la détention de cannabis semblaient trop lourdes aux yeux de la police et des syndicats, d’où la décision “de simples contraventions pour réprimer la consommation et la détention de cannabis qui seront mises en place “dans les trois-quatre mois”, a déclaré mercredi 24 mai le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb.

C’est toujours intéressant de voir le côté répressif mais, pourquoi une étude sur la côté préventif n’est pas mise en place, car avant de consommer un jeune bien éduqué sur le sujet peut complètement dire NON à la drogue.

La prévention à grande échelle est la solution, et il ne faut vraiment pas négligé cela. Il faut la renforcer dans tous les endroits ou évoluent les jeunes.

Le combat de la drogue n’est pas d’aujourd’hui et le temps montre que la répression n’a pas réglé le problème.

De son côté l’association Non à la drogue mène sa campagne de prévention contre les dangers de drogues depuis 19991, cette association a été créé par l’acteur Xavier Deluc.

Des millions de livrets tel  “la vérité sur la drogue” et bien d’autres ont été distribués sur toute la France. Toutes occasions (concerts, matchs de foot , animation sportive, etc…)  sont bonnes pour qu’une distribution de livrets soit organisée.

Un livret peut sauver “une vie” car consommer de la drogue peut être mortel pour de multiples raisons.

Pour plus d’informations , contactez-nous par mail sur nonaladrogueouialaviefrance@gmail.com,ou via notre site web nonaladrogue.org

Contact presse : Catherine Cros

tél 066378724

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »