70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme avec une tournée de concerts

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

30 jours - 30 concerts pour les droits de l’Homme

Rock 4 Human Rights célèbre le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme avec une tournée de concerts d’un mois à travers l’Amérique pour sensibiliser aux droits humains.

Rock 4 Human Rights (R4HR) est un groupe de rock and roll dont la mission est d’informer les enfants du monde entier sur leurs droits humains. Ils célèbrent le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme durant leur tournée « 30 jours - 30 droits », qui se déroula dans 30 villes en 30 jours en octobre. Mais plutôt que de jouer dans des clubs ou des salles de concert, la plupart de leurs salles étaient des écoles.

« Je suis inquiet parce que mon fils grandit dans un monde où les informations 24 heures sur 24 ne cessent d’attirer l’attention. Si ça saigne, ça fait les gros titres. Ce qui fait paraître toute cette folie comme la vie quotidienne, » dit Wil Seabrook, fondateur et chanteur principal de R4HR. « Plutôt que d’insister sur tout ce qui va de travers, Rock 4 Human Rights cherche à motiver son public au travers de la puissance de la musique live. L’effet de vague d’une génération entière de jeunes gens éduqués sur leurs droits fondamentaux ne saurait être exagéré. La connaissance est le premier pas vers la compréhension et le changement véritable. »

Tout au long du mois d’octobre, ils ont donné des concerts et des ateliers dans des écoles de Californie, de l’Oregon, de l’État de Washington, du Nevada, de l’Arizona, etc.

En partenariat avec l’association Tous unis par les droits de l’Homme, Rock 4 Human Rights utilise le pouvoir de la musique rock, des réseaux sociaux et des médias visuels. Ils diffusent les 30 spots qui illustrent magnifiquement chacun des droits fondamentaux de toute personne, le court métrage L’histoire de l’Homme. Ils distribuent les livrets éducatifs sur les 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH) aux élèves du primaire, du collège et du lycée.

Les 30 droits inscrits dans la DUDH ont été recherchés et codifiés entre 1947 et 1948 par un comité de rédaction présidé par la première ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, Mme Eleanor Roosevelt, avec des représentants de l’Australie, du Chili, de la France, de l’Union soviétique, du Royaume-Uni, de la Chine et du Liban. Les Nations Unies ont adopté la DUDH le 10 décembre 1948, mais 70 ans plus tard, les violations de ces droits abondent et peu de gens peuvent nommer et encore moins défendre plus d’une poignée de leurs droits.

« Je voulais trouver un moyen très simple de partager l’information sur les droits de l’Homme avec les gens de telle manière qu’ils apprécieraient, comprendraient et pourraient l’utiliser dans leur vie, » a déclaré Seabrook.

L’année dernière, R4HR a donné une série de concerts en Pologne dans le cadre du Festival Memphis en Pologne dans les villes de Sopot et Gdansk. A Taiwan, ils ont joué des concerts devant des centaines d’étudiants dans 20 écoles et universités à Taipei, Hsinchu, Chiayi, Taichung, et Kaohsiung.

L’association Tous unis par les droits de l’Homme, soutenue par les scientologues, mène la plus grande campagne non gouvernementale d’éducation aux droits de l’Homme au monde, qui s’étend dans 195 pays en 27 langues.

Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie et de l’action humanitaire a écrit : « Il est vital que tous les hommes sensés pressent leurs gouvernements d’entreprendre des réformes radicales dans le domaine des droits humains. »


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »